Delphine Filloux, Céline Thiriet et Boris Meggiorin sont les chevilles ouvrières du TEDx La Baule. Forts du succès de la première édition en 2019, ils préparent activement la deuxième édition qui aura lieu le 6 mars au Palais des Congrès Atlantia de La Baule.

Trois personnalités investies et complémentaires pour un événement de renommée internationale qui contribue au développement économique de La Baule et sa région. Interview croisée.

Trois mots pour vous définir ?

Delphine Filloux : Engagée, curieuse et humaniste.

Céline Thiriet : Entrepreneuse, dynamique et femme de réseaux.

Boris Meggiorin : Je préfère reprendre la phrase du compositeur brésilien Vinicius De Moraes : « La vie est l’art de la rencontre ».

Pourquoi vous êtes-vous engagés dans l’aventure TEDx?

Delphine Filloux : J’ai eu l’occasion d’assister au TEDx et au TEDx Women à Bruxelles et j’ai adoré le format sur le fond et la forme. J’y ai découvert une énergie formidable. Cela correspond à la transmission du savoir aujourd’hui. C’est un partage impactant, un événement qui véhicule une bonne énergie et qui permet de rester ouvert au monde. Plus personnellement, j’aime mettre les personnes en lien, créer des synergies.

Céline Thiriet : J’ai découvert les TEDx via les vidéos, afin d’approfondir mes connaissances professionnelles ; cela participe aussi au développement personnel. C’est une opportunité d’interagir sur l’attractivité du territoire en organisant un événement original qui challenge chacun intellectuellement : « Voir autrement ».

Boris Meggiorin : Nous sommes face à des transformations numériques, sociales et culturelles. Il y a un risque de vide. Les TED sont l’occasion pour moi de m’engager et donc de remplir ce vide avec de la connaissance, de la divulgation qui n’est pas banale.

Quels sont les objectifs d’un TEDx ?

Delphine Filloux : Ce sont des événements qui sont consultés dans le monde entier : plus d’1 million de talks sont visionnés chaque jour dans le monde. Ils permettent de diffuser et d’avoir accès rapidement à un savoir. On diffuse et on reçoit à l’international. Cela permet aussi de mettre en valeur des talents locaux et de créer du lien entre les communautés locales autour de nouvelles thématiques.

Céline Thiriet : Les TED sont l’occasion de s’extraire de nos préjugés et de se challenger face à ses propres comportements autant au niveau professionnel que personnel.

Boris Meggiorin : Ils sont l’occasion de participer à la conversation globale qui désormais se passe sur Internet, d’appartenir à cette agora numérique. Il s’agit de produire du contenu et pas seulement de le consommer mais aussi de contribuer à façonner de nouvelles idées et de nouveaux modes de vie.

A qui s’adresse-t-il ?

Aux managers, étudiants, chefs d’entreprise et tout un chacun, curieux, affamé de connaissances.

Comment choisissez-vous le thème ?

Céline Thiriet : Lors de la première édition, nous avions organisé un atelier où la question était posée : quelle thématique voudriez-vous voir abordée lors du prochain TEDx ? Le thème de la connaissance à travers la transmission a été largement mentionné.

Delphine Filloux : Il faut que ce soit des thèmes ouverts et actuels, au cœur des avancées technologiques ou permettant de préparer l’avenir.

Boris Meggiorin : Il s’agit d’avoir un fil rouge cohérent avec les concepts du TED qui sont la technologie, l’entertainement et le design. Les thèmes doivent également être inclusifs et stimulants.

Comment choisissez-vous les intervenants ?

Nous recevons des candidatures spontanées d’une part. D’autre part, chaque membre de l’équipe propose des profils issus de son propre réseau. Chaque candidat se fait connaître auprès de nous en envoyant un texte ou une vidéo de présentation. Ensuite, les critères porteront sur leur personnalité, la pertinence du propos et leur aisance à transmettre leur savoir à travers l’émotion et le vocabulaire. Il doit y avoir également une implication dans le partage car un TEDx, c’est avant tout un partage. Les intervenants sont choisis aussi en fonction des thématiques qu’ils abordent en évitant la redondance. Enfin, ce sont des personnes reconnues pour la valeur de leur expertise et la rigueur de leurs méthodes.

Quelles sont les répercussions sur La Baule et son territoire élargi ?

Le TEDx est l’un des événements de renommée internationale, au service de l’intérêt général, qui contribue au développement économique du territoire. Nous participons à l’enrichissement de l’offre à la fois culturelle et économique. Ceci dans un contexte où le territoire souhaite développer le tourisme d’affaires. Car oui, on peut s’installer à La Baule et offrir un environnement sain à sa famille, tout en restant connecté à des sujets dans l’air du temps ! Il s’agit de créer des liens nouveaux entre les professionnels qui vont faire émerger les nouveaux projets.

Recueillis par Sabrina Rouillé (comandwrite.com)