Philosophe, essayiste et compositeur.

TEDxLaBaule Orateur Vincent Cespedes

Trois mots pour vous définir ?

Philosophie, musique et cybermodernité.

Pourquoi avoir accepté ce défi d’intervenir lors du TEDx La Baule ? En quoi le format des TED vous convient-il ?

J’aime ce format car il oblige à une synthèse qui doit être gourmande. J’aime le côté équipe également, le fait de créer une alchimie sympathique pour le public. Ce dernier est généralement composé de personnes assoiffées de connaissances, avides de nouveautés, désireux de changer le monde à travers les idées. Je m’y retrouve complètement.

Qu’entendez-vous derrière le terme « connaissance » ? Et qu’est-ce que la transmission des connaissances ?

La connaissance, c’est littéralement « renaître ensemble », c’est une « naissance avec ». La connaissance, à chaque fois que j’apprends de l’autre, est une remise au monde, une sorte de bol de fraîcheur vital qui creuse ma curiosité et qui me transforme. Elle est un savoir qui transforme et qui se donne en se démultipliant sans se perdre.

Transmettre des connaissances implique un désir d’apprendre par celui ou celle qui est devant moi. Il faut que l’émotionnel soit présent. C’est un enrichissement de soi et il faut trouver une pédagogie qui soit la moins verticale possible. Il ne s’agit pas de transmettre une connaissance abstraite qui va écraser l’autre avec de la morale ou du devoir mais il est question ici de lui donner des possibilités.

Recueilli par Sabrina Rouillé.